Sujets similaires
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Présentation
Mar 28 Juil - 11:52 par HOUDETODJI Kodjo

» Phytotechnie (cours)
Mer 1 Juil - 4:25 par Lucien Bacikuderhe

» nouveau membre
Jeu 30 Avr - 3:11 par serge tomazok

» Gérer la fertilité du sol
Ven 13 Fév - 4:16 par armandkouadio

» Michel Thomas : méthode audio anglais
Mar 30 Déc - 2:55 par ddjam

» Nouveau venu
Dim 19 Oct - 9:22 par mosalsa

» Un nouveau membre
Lun 26 Mai - 1:53 par Koussirga

» bonjour de Bretagne
Dim 27 Avr - 2:52 par AGRONOMédia

» présentation
Dim 27 Avr - 2:50 par AGRONOMédia

Statistiques
Nous avons 1077 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est APPULEDEMADAURE

Nos membres ont posté un total de 333 messages dans 162 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 37 le Jeu 27 Juil - 18:16
Marque-page social

Marque-page social digg  Marque-page social delicious  Marque-page social reddit  Marque-page social stumbleupon  Marque-page social slashdot  Marque-page social yahoo  Marque-page social google  Marque-page social blogmarks  Marque-page social live      

Conservez et partagez l'adresse de AGRONOMédia sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de AGRONOMédia sur votre site de social bookmarking


Arthropodologie : III.1. les arachnides

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Arthropodologie : III.1. les arachnides

Message par AGRONOMédia le Jeu 22 Juil - 6:12

III.1. Les arachnides :
1 Caractéristiques des arachnides :
Les arachnides sont des arthropodes chélicérates au corps fait de deux parties le plus souvent distinctes: un céphalothorax ou prosome portant 6 paires d'appendices articulés (une paire de chélicères, une paire de pédipalpes et 4 paires de pattes locomotrices) et un abdomen segmenté ou non.
2 Diversité des arachnides :
Les arachnides rassemblent onze ordres dont certains sont répandus sur la terre entières et d'autres presqu'exclusivement tropicaux: les scorpions (n°1 parmi les dessins ci-après), les pseudoscorpions (n°7), les solifuges (n°9), les schizomides (n°3), les amblypyges (n°2), les uropyges (n°4), les palpigrades (n°6), les ricinules (n°5), les opilions ( n°8 ), les araignées (n°11) et les acariens (n°10). Presque tous les arachnides sont des animaux terrestres.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessins des différents ordres d'arachnides (d'après Hubert).

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessins d'arachnides montrant la limite entre le céphalothorax et l'abdomen. De gauche à droite: scorpion, uropyge, pseudoscorpion, solifuge, araignée, opilion, acarien (d'après [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]


2.1 Ordre des scorpions ou scorpionides :*
L'ordre des scorpionides rassemble les scorpions, les plus primitifs des arthropodes et ceux ayant conquis les premiers l'habitat terrestre. On en connaît des traces fossiles dans des dépôts marins datant du silurien, et dès le carbonifère ils étaient exclusivement terrestres. Les scorpions présentent des affinités incontestables avec des mérostomates fossiles. D'une taille de 3 à presque 30 cm, ils sont aisément reconnaissables à leurs pédipalpes en forme de puissantes pinces préhensiles, les chélicères étant réduites, et à leur abdomen segmenté, allongé, recourbé vers le haut et porteur d'un crochet venimeux. Le céphalothorax porte deux yeux médio-dorsaux et deux groupes latéraux symétriques de petits yeux.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessin de scorpion (d'après Barnes, Calow & Olive).

La plupart des scorpions vivent dans les régions tropicales et subtropicales sèches. Habitant les régions désertiques, ils quittent de nuit leur retraite située sous les pierres, les écorces ou dans les crevasses du sol, pour chasser, lorsque l'air est moins chaud et moins sec. En Europe, on connaît quelques espèces méditerranéennes. Le venin de la majorité des scorpions est mortel pour de nombreux invertébrés, mais sans danger pour l'Homme. La piqûre de certaines espèces est pourtant fatale pour l'espèce humaine: le venin comporte des substances neurotoxiques et une hémorrhagine responsable de nécroses locales.
L'accouplement est précédé d'une longue pariade durant laquelle les partenaires, face à face, unis par leurs pédipalpes, exécutent des mouvements circulaires et longitudinaux, queue dressée. Puis le mâle entraîne la femelle à reculons dans un terrier où ont lieu l'accouplement et le transfert du spermatophore. Chez certaines espèces, la femelle dévore ensuite le mâle. Les scorpions sont ovovivipares ou vivipares. A la naissance, les jeunes grimpent sur le dos de leur mère où ils séjournent jusqu'à la première mue.
2.2 Ordre des pseudoscorpions ou chernètes :*
Les pseudoscorpions ou chernètes sont des arachnides de petite taille: de 2 à 8 mm de long. Le grand développement des pédipalpes terminés par de puissantes pinces préhensiles les fait ressembler superficiellement aux scorpions, mais l'abdomen segmenté est large et arrondi vers l'arrière. Par les petites chélicères sort la soie produite par des glandes séricigènes. Les glandes venineuses sont situées dans les pédipalpes, et le venin s'écoule par un orifice du doigt mobile des pinces. Les chernètes ne présentent pas d'yeux médians, seulement une ou deux paires d'ocelles latéraux. Certains sont aveugles.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessins de pseudoscorpions vus par dessus (ci-dessus; d'après Barnes, Calow & Olive) et par dessous (ci-dessous; d'après Beaumont & Cassier, modifié).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les pseudoscorpions vivent parmi les feuilles en décomposition, sous les pierres, les écorces, dans la mousse ou les souterrains. Certaines espèces ne se rencontrent que dans les nids de petits mammifères. Une espèce cosmopolite, Chelifer cancroides, se rencontre dans les habitations. Prédateurs de très petits arthropodes, les pseudoscorpions sont inoffensifs pour l'Homme.
2.3 Ordre des solifuges, solpugides ou galéodes :*
Les solifuges, solpugides ou galéodes sont des arachnides velus de 1 à 7 cm de long. Prosome et opisthosome sont tous deux segmentés et leur démarcation est peu accusée. Le prosome porte deux yeux médians juxtaposés et parfois une ou deux paires d'yeux latéraux régressés, ainsi qu'une paire de chélicères non venimeuses transformées en énormes pinces, plus longues que le prosome. Les pédipalpes ressemblent aux pattes ambulatoires, dont la première paire est souvent réduite, mais se terminent par un organe adhésif utilisé pour capturer les proies.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessins de solifuges vus par dessus (ci-sessus; d'après Barnes, Calow & Olive) et par dessous (ci-dessous; d'après Beaumont & Cassier, modifié).
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Les solifuges constituent un ordre d'arachnides carnivores tropicaux et subtropicaux, diurnes malgré leur nom.Ils fréquentent les déserts d'Afrique et du Nouveau Monde.
2.4 Ordre des schizomes, schizomides ou tartarides :
Anciennement regroupés avec les uropyges, les schizomes, schizomides ou tartarides sont de petits arachnides (moins d'1 cm) tropicaux, qui, aveugles, vivent sous les bois, les pierres ou dans la litière de feuilles. Les schizomides sont caractérisés par un prosome divisé en trois parties, chacune d'elles étant dorsalement recouverte par une plaque, des chélicères pluriarticulées comme chez les uropyges, et la première paire de pattes en forme d'antennes.
2.5 Ordre des amblypyges ou phrynes :
Les amblypyges ou phrynes forment un petit ordre d'arachnides tropicaux et subtropicaux, de 4 à 45 mm de long, identifiable à leur morphologie caractéristique: le corps aplati comporte un prosome indivis et un opisthosome segmenté. Le céphalothorax, plus large que long, porte une paire d'yeux médio-dorsaux et deux groupes de petits yeux latéraux, des chélicères normales mais des pédipalpes hypertrophiés se terminant par une pince préhensile. En outre, la première paire de pattes n'est pas locomotrice, mais tactile. Ces pattes sont grêles et ont la forme d'antennes dont elles jouent le rôle. Les amblypyges ne distinguent fondamentalement des uropyges que par l'absence de flagelle postabdominal. Leur marche est latérale, comparable à celle des crabes.
Les amblypyges sont des animaux nocturnes, lucifuges et cavernicoles, généralement hygrophyles.
Si le nom de "tarentule" doit être réservé à une espèce d'araignée, présente entre autres dans la région de Tarente (Sud de l'Italie), le mot "tarantulas" désigne, chez les anglo-saxons, l'ensemble des amblypyges, qui comprent le genre Tarantula; ce même mot "tarantulas" indique parfois erronément l'ordre des solifuges ou l'ensemble des mygales. Les confusions sont ainsi fréquentes dans les traductions.
2.6 Ordre des uropyges, pédipalpes, télyphores ou télyphonides :
Les uropyges, aussi nommés pédipalpes, télyphores ou télyphonides, forment un petit ordre partageant de nombreux points communs avec les amblypyges: ce sont aussi des arachnides tropicaux et subtropicaux, de 2 à 65 mm de long, au céphalothorax néanmoins parfois segmenté et toujours plus long que large, portant des yeux disposés comme chez les amblypyges ou complètement absents, des chélicères peu développées et des pédipalpes hypertrophiés se terminant par une pince préhensile. La première paire de pattes est également longues, grêle et tactile, mais l'abdomen, également segmenté, est terminé par une courte tigelle ou un long flagelle multiarticulés, comme chez les palpigrades. Les uropyges n'ont pas de glande venimeuse.
La partie postérieure de l'abdomen contient deux glandes volumineuses à rôle défensif. Lorsque l'animal est inquiété, il redresse l'extrémité de l'abdomen et projette un liquide riche en acides formique et acétique. Cette particularité a valu aux uropyges le nom de "vinaigriers", qu'ils portent dans les Antilles françaises. Les uropyges sont des animaux lucifuges et hygrophyles, se cachant de jour sous les pierres, les feuilles et les bois.
2.7 Ordre des palpigrades ou microtélyphonides :
Les palpigrades sont des minuscules arachnides aveugles et pâles (moins de 2 mm) qui, dans les régions tropicales et subtropicales (une espèce en France méditerranéenne), vivent sous les pierres, dans le sol ou les grottes. Leur ressemblance avec de petits télyphonides est très superficielle et à l'origine de leur nom synonyme de microtélyphonides. L'abdomen segmenté est terminé par un long fouet multiarticulé, le céphalothorax divisé en deux segments et la première paire de patte, sensorielle, ne repose pas au sol, mais les pédipalpes ont un rôle locomoteur et les chélicères sont très développées.
2.8 Ordre des ricinules, ricinulides ou podogones :
Les ricinules, ricinulides ou podogones sont le plus petit ordre d'arachnides. Vivant an Afrique et en Amérique, sous les feuilles mortes et les écorces, recherchant les endroits humides, ils sont aveugles et se déplacent lentement. Leur corps massif est recouvert par un tégument foncé, épais et coriace. Le prosome est indivis, porte des chélicères en pinces et des pédipalpes plus courts que les pattes, et l'abdomen est segmenté. Comme chez les acariens, la larve hexapode ne présente que, comme son nom l'indique, trois paires de pattes.
2.9 Ordre des opilions ou phalangides :*
Les opilions ou phalangides ont un corps de (1)-2,5 à 10-(20)mm de long, fait d'un céphalothorax et d'un abdomen segmenté soudés . On les reconnaît généralement à leurs longues pattes grêles, qui peuvent s'autotomiser et poursuivre longtemps des mouvements de marche saccadée. Ils portent pour cette raison le nom vernaculaire de faucheurs ou faucheux. Le céphalothorax porte un tubercule médian dont les faces latérales portent chacune un œil, des pédipalpes grêles ou, contrairement forts et épineux, et des chélicères généralement petites.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessin d'opilion ou faucheux (d'après Roberts).

Les opilions sont carnivores et se nourrissent comme les araignées: les proies, petits insectes et myriapodes, sont saisies par les pédipalpes, triturées par les chélicères et imprégnées de suc digestif. Ils ont aussi un régime charognard lorsque l'occasion se présente. Ce sont des animaux nocturnes, trouvant refuge sous les pierres, les bûches et bois morts et dans la végétation basse.
2.10 Ordre des araignées ou aranéides :*
L'ordre des araignées ou aranéides (à ne pas confondre avec les Araneidae, une famille particulière d'araignées) contient à lui seul la moitié des espèces d'arachnides. Les araignées se distinguent des autres arachnides par la morphologie suivante: le céphalothorax et l'abdomen sont reliés par un fin pédoncule, l'abdomen ovoïde porte des filières produisant la soie, les chélicères sont des crochets venimeux et les pédipalpes sont transformés, chez le mâle, en organe copulateur. Une étude plus détaillée de cet ordre est abordée dans un chapitre consacré exclusivement aux araignées.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessin d'une araignée en vue ventrale, montrant toutes les caractéristiques de l'ordre.

2.11 Ordre des acariens :*
Les acariens sont des arachnides de taille petite à microscopique, de forme extrêmement variée, entre autres chez les espèces parasites. Néanmoins, tous présentent des points communs: le prosome et l'opisthosome indivis sont fusionnées et le corps est protégé par une carapace simple et continue. Les acariens possèdent deux, trois ou quatre paires de pattes articulées, le plus souvent quatre paires au stade adulte et trois paires à l'état larvaire: on parle alors de larves hexapodes.
Une étude plus détaillée de cet ordre est abordée dans un chapitre consacré exclusivement aux acariens.

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Dessins représentant la diversité des acariens: A=acarien libre microscopique; B=sarcopte de la gale Sarcoptes scabiei; C=Eriophyes; D=Demodex folliculorum; E=tique Ixodes ricinus (d'après Barnes, Calow & Olive (A) ou Beaumont & Cassier (B à D), modifié).
..............................................
* Seul les ordres qui contiennent * sont programmés en Algérie c'est pour ça qu'ils sont les seuls illustrés.

Source : [Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien] (professeur E. Walravens)
avatar
AGRONOMédia
Admin

Messages : 193
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 28
Localisation : Jijel

Voir le profil de l'utilisateur http://agronomedia.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum