Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» bonjour de Bretagne
Lun 14 Avr - 18:12 par jyhelle

» présentation
Mer 2 Avr - 9:24 par Theophile Mulungula Kitog

» demande de cours support
Mer 5 Mar - 6:55 par AGRONOMédia

» Elevage des vaches laitières
Sam 15 Fév - 10:38 par KASEKE TONY

» Gérer la fertilité du sol
Sam 15 Fév - 10:17 par KASEKE TONY

» Phytotechnie (cours)
Jeu 13 Fév - 14:21 par diakhou sall fall

» L'ABC du VERGER "geste par geste"
Sam 28 Déc - 11:22 par Réda BOUNJA

» Elevage de poules à petite échelle.
Sam 21 Déc - 11:47 par mjnkoumou

» Présentation de mjnkoumou
Sam 21 Déc - 10:51 par mjnkoumou

Statistiques
Nous avons 948 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est Edouazin Jean Francky

Nos membres ont posté un total de 322 messages dans 158 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 1 utilisateur en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 22 le Mer 8 Déc - 8:34
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Furl  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de AGRONOMédia sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de AGRONOMédia sur votre site de social bookmarking


L'Olivier en Algérie : Un patrimoine séculaire à préserver

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'Olivier en Algérie : Un patrimoine séculaire à préserver

Message par AGRONOMédia le Lun 9 Aoû - 23:59

Culture essentiellement méditerranéenne, l'oléiculture occupe les zones agro-écologiques difficiles. Le caractère marginal de la culture fait que les ressources biologiques sont exposées à un risque d'érosion génétique certain. Septième producteur mondial d'huile d'olive, l'Algérie envisage de développer la filière oléiculture avec une plantation d'un million d'hectares d'ici à 2014, contre 350 000 hectares actuellement. L'olivier est concentré au Nord de l'Algérie, particulièrement dans les régions du Tell. Le secteur privé dispose de plus des 2/3 des superficies. Un modèle de développement novateur de cette ressource biologique est impératif, estime le bureau Conseil Gredaal pour, notamment, faire face au vieillissement du verger et son sous bassement socio économique, le déclin de l'économie des montagnes en l'occurrence. Rustique, fortement adapté au contexte agropédoclimatique et ayant un fort pouvoir anti- érosion en milieux physiques, l'olivier ne bénéficie pas pour autant des faveurs des politiques agricoles mises en œuvre en Algérie depuis le début des années 70. L'industrie de transformation et la logistique commerciale des produits oléicoles accuse un retard important, comparativement aux autres pays d'écologie similaire. L'intérêt de cette culture est d'autant plus important que l'Algérie recèle un potentiel génétique important dans ce domaine. Il existe, en Algérie, plusieurs variétés d'oliviers, qui sont à la base de la subsistance des communautés rurales . Notons que l'oléiculture en Algérie est une mine d'or mais mal exploitée. Une filière qui recèle d'énormes potentialités. Selon, les prévisions des responsables du secteur agricole, la production d'huile d'olive pourrait atteindre 50 000 tonnes en 2010 avec l'entrée en production des nouvelles plantations. Actuellement, cette filière se concentre dans certaines wilayas comme Béjaïa, Tizi Ouzou et Bouira qui ont produit, à elles seules en 2008, 179180 hectolitres sur une superficie de 102 893 ha, soit 51% de la production nationale et environ 44% du verger national oléicole L'Algérie envisage de développer la filière oléiculture avec une plantation d'un million d'hectares d'ici à 2014, contre 350 000 hectares actuellement. De grands espoirs sont fondés sur l'essor de cette filière, rappelant que le programme pour la période 2010/2014 ambitionne d'étendre la superficie de la culture oléicole à 1 million d'hectares. Objectif qui permettra non seulement d'augmenter la production, mais aussi de répondre aux règles du marché, par le biais de la promotion des investissements et du développement d'une approche à même de lutter contre la pauvreté et la désertification. Pas seulement, il s'agit aussi, au regard, de l'augmentation de la demande interne et externe en ces produits, de pouvoir développer les capacités de leur transformation, avec une amélioration constante de la qualité.

AGRONOMédia
Admin

Messages: 191
Date d'inscription: 11/07/2010
Age: 24
Localisation: Jijel

Voir le profil de l'utilisateur http://agronomedia.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum