Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Derniers sujets
» Présentation
Mar 28 Juil - 11:52 par HOUDETODJI Kodjo

» Phytotechnie (cours)
Mer 1 Juil - 4:25 par Lucien Bacikuderhe

» nouveau membre
Jeu 30 Avr - 3:11 par serge tomazok

» Gérer la fertilité du sol
Ven 13 Fév - 4:16 par armandkouadio

» Michel Thomas : méthode audio anglais
Mar 30 Déc - 2:55 par ddjam

» Nouveau venu
Dim 19 Oct - 9:22 par mosalsa

» Un nouveau membre
Lun 26 Mai - 1:53 par Koussirga

» bonjour de Bretagne
Dim 27 Avr - 2:52 par AGRONOMédia

» présentation
Dim 27 Avr - 2:50 par AGRONOMédia

Statistiques
Nous avons 1077 membres enregistrés
L'utilisateur enregistré le plus récent est APPULEDEMADAURE

Nos membres ont posté un total de 333 messages dans 162 sujets
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 2 Invités

Aucun

[ Voir toute la liste ]


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 37 le Jeu 27 Juil - 18:16
Marque-page social

Marque-page social Digg  Marque-page social Delicious  Marque-page social Reddit  Marque-page social Stumbleupon  Marque-page social Slashdot  Marque-page social Yahoo  Marque-page social Google  Marque-page social Blinklist  Marque-page social Blogmarks  Marque-page social Technorati  

Conservez et partagez l'adresse de AGRONOMédia sur votre site de social bookmarking

Conservez et partagez l'adresse de AGRONOMédia sur votre site de social bookmarking


Abricotier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Abricotier

Message par AGRONOMédia le Sam 4 Sep - 7:19

Abricotier

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Prunus armeniaca

CARACTÉRISTIQUES
Hauteur à maturité : 5 m
Origine : France
Rusticité : rustique
Exposition : soleil
Utilisation en jardin : isolé
Feuillage : caduc
Période de floraison : mi-mars
Mois de récolte des fruits : septembre, octobre
Période de plantation : automne-hiver hors gel
Utilisation : jardin
Fruits : comestible
Type de fruit : abricot
Couleur des fleurs : blanche
Densité de plantation : 9 m2

Elégant du printemps jusqu’à l’automne, l’abricotier illumine le verger de sa floraison précoce. Le plein air, une terre bien drainée et les rayons du soleil, l’abricotier n’en demande pas plus pour s’épanouir. Ses fleurs laissent la place aux fruits rouge blush ou orange en été. Sucrés et légèrement acidulés, les abricots sont déclinés à travers une trentaine de variétés en France. Détrompez-vous, il n’y a pas que dans le Sud qu’on peut faire pousser ce fruit du soleil…



Un régal pour les yeux et pour les gourmands !
Des fleurs blanc-rosé décoratives et autofertiles apparaissent à la mi-mars. Ensuite, le fruit ovale jaune orangé à l’épiderme duveteux murit de la fin juin à la mi-août. On observe jusqu’au feuillage luisant, arrondi et porté par de longs pétioles. Cet arbre fruitier peut atteindre jusqu’à 5-6 mètres de hauteur environ comme l’abricot « Rouge du Roussillon », mais il existe également des variétés naines comme le « Garden Aprigold ».



Fruit du soleil
Généralement cultivé dans le Bassin Méditerranéen, l’abricotier réclame un climat chaud. Sa floraison précoce craint les gelées printanières. En région froide, palissez-le contre un mur exposé au sud qui le protègera des vents violents. Des variétés adaptées à votre région vous garantiront une bonne productivité. Ainsi, les variétés « Luizet », « Pêche de Nancy » et « Polonais » résistent bien au froid. La « Rouge du Roussillon »et la « bergeron » sont habituellement cultivées dans le Midi mais elles peuvent être plantées dans le Nord car elles craignent peu le gel. Enfin, la « Muscat » , résistant bien à la sécheresse, garde sa place dans le Sud. Associez les variétés précoces, celles de moyenne saison et les tardives, vous prolongerez ainsi la dégustation. Dans le commerce, vous trouverez souvent des variétés greffées sur des amandiers et des pruniers généralement.
Pour que l’abricotier grandisse et offre des rendements satisfaisants, plantez-le dans un sol profond et bien aéré car il redoute l’humidité. Il accepte un sol calcaire voire caillouteux. Veillez à ce que celui-ci soit toujours bien désherbé pour éviter la prolifération de champignons dans les adventices. Pour cela, travaillez le sol à la binette et placez un plastique noir maintenu par quelques mottes de terres ou un paillage, particulièrement l’été.
L’abricotier nécessite un arrosage fréquent en saison estival, (environ 20 litres le premier été). Evitez de lui apporter de l’eau lors de la formation des fruits (vers la fin du printemps), ce qui risquerait de les faire tomber, ainsi qu’en automne pour ne pas relancer les arbres en végétation juste avant l’hiver. Arrosez de préférence dans une cuvette et une couronne que vous aurez ménagées au pied des arbres jeunes. Au fil du temps, on prendra soin d’éloigner ce système des troncs.



Un arbre fragile
Le bois rigide et cassant de l’abricotier doit être entretenu, notamment à la base, qui se dénude facilement. Taillez les arbres de plein vent pour garder une silhouette équilibrée. Appliquez du mastic à cicatriser sur les plaies des grosses branches après la taille. Il est conseillé de faire une taille de fructification, c'est-à-dire sacrifier certains fruits au profit du bon port de l’arbre et de son rendement, au printemps. Vous pourrez alors envisager une belle récolte, jusqu’à 60 kg par arbre. Puis, en automne, arrachez seulement quelques branches abimées pour éclaircir l’arbre.



Abricotier malade ?
Dans un environnement trop humide, la moniliose apparaît. Cette attaque cryptogamique dénude les branches et annule la production. Pour la combattre, traitez avec de la bouillie bordelaise juste avant la floraison. Ramassez et brulez les fruits tombés au sol. En cours de végétation, il est conseillé de pulvériser une décoction de prêle. Vous trouverez également dans le commerce des traitements chimiques pour les fleurs et les pousses.
L’abricotier est également sensible à l’oïdium qui recouvre les feuilles d’une poudre blanche. Elles se recroquevillent, les fleurs avortent et les fruits se fissurent. Pour une solution bio, traitez avec du petit lait ou du lait écrémé dilué : 1L de lait pour 9 L d’eau. Appliquez du purin d’ortie ou de prêle. Pulvérisez un fongicide à base de souffre pour une lutte respectueuse de l’environnement. Limitez les apports d’engrais azotés pour des feuilles moins tendres. En prévention, aérez le cœur de l’arbuste, coupez et brûlez toutes les parties atteintes. Chaque manipulation, de la plantation à l’entretien en passant par la taille doit être accompagnée d’un nettoyage des outils pour éviter la propagation des maladies.



Le secret du fruit
De la famille des rosacées, le Prunus Armeniaca est originaire d’Asie Centrale. Découvert en Arménie par les Romains, il est introduit en France dès la Renaissance. C’est grâce au jardinier de Louis XIV, qui a planté des abricotiers à Versailles, que l’abricot est un fruit apprécié. Il commence réellement à se développer au XVIIIème siècle. Aujourd’hui, la France est reconnue pour ses variétés qualitatives qui s’adaptent bien au climat.
Le nom « abricot », Praecoquum malu , signifie « précoce » et renvoie à la précocité de la floraison. Cet « œuf du soleil », comme l’appelaient les Perses, reste à son stade de maturité une fois cueilli, il faut prendre soin de le cueillir bien mûr pour profiter au mieux de sa chair sucrée, très savoureuse et riche en vitamines A, B et C. Il dispose d’un noyau qui se détache facilement de la chair et dont on extrait l’huile d’amande douce. L’abricot présente des bienfaits pour la santé : il est riche en phosphore, en magnésium et en bêta-carotène. Et c’est en cosmétique qu’on le retrouve assez souvent car sa pulpe a des vertus astringentes et revitalisantes.
avatar
AGRONOMédia
Admin

Messages : 193
Date d'inscription : 11/07/2010
Age : 28
Localisation : Jijel

Voir le profil de l'utilisateur http://agronomedia.bb-fr.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum